Navigation rapide

Accueil > Qui sommes nous ? > Profession de foi - mars 2013 (Faculté des Sciences)

Profession de foi - mars 2013 (Faculté des Sciences)

dimanche 17 mars 2013

IDDE - Informer Débattre Décider Ensemble (http://idde.lautre.net) Élections au conseil de la Faculté des Sciences et Technologies

Listes communes pluridisciplinaires


En avril 2009, la confiance accordée à nos candidates et candidats a donné à notre collectif une majorité au
conseil de la FST, le plaçant ainsi en position de responsabilité importante dans la vie de la toute jeune Faculté des
Sciences et Technologies de Lyon 1. Si nous avions été critiques sur la méthode et le calendrier adoptés pour créer
cette composante au regard de son ambition, nous n’avons cependant jamais sous-estimé son importance. Les
évolutions pressenties de l’Université viennent d’ailleurs confirmer le bien-fondé de cette considération puisque nous
sommes à la veille de nous trouver au sein d’un seul établissement au niveau académique, et même régional. Dans ce
nouveau paysage, notre responsabilité n’est rien moins que de porter le modèle universitaire qui fait notre
identité
 : celui d’un accueil gratuit des étudiants, non sélectif à l’entrée, et préparant à des licences, masters et
doctorats scientifiques ouverts sur la société et en relation privilégiée avec des laboratoires de recherche de qualité
internationale. Aux côtés des nombreuses filières scientifiques sélectives, voire payantes, qui émargeront au même
établissement, la présence comme la visibilité de notre Faculté sont plus que jamais nécessaires pour que perdure ce
modèle.

Notre collectif est
la seule initiative
à LYON 1 s’attachant à présenter des listes sur plusieurs mandats, dans la
durée, pour des élections à plusieurs Conseils de l’université
. Dans le contexte de cette nouvelle élection, notre
vision politique reste inchangée et plutôt que des promesses de circonstances, nous en rappelons ci-dessous les
grandes lignes à travers le bilan de cette mandature et les perspectives qui en découlent.

Transparence et collégialité

La transparence est un mot clé commun à toutes les professions de foi universitaires... Mais elle requiert de la
volonté, de l’attention et du temps. Nous avons démontré depuis longtemps notre engagement dans ce sens et
continuerons à agir en cohérence avec ce que nous avons réalisé ces dernières années :

- Diffusion rapide des notes de nos conseillers via le site web d’IDDE : CA, CEVU, CS, Conseil FST
- Mise en place à la FST d’une lettre d’information pointant sur les comptes-rendus officiels du Conseil, et
mettant en lumière des points d’actualité importants comme les emplois ou les moyens
- Diffusion à toute la FST des appels d’offre et des lettres de cadrage
- Réunion mensuelle du conseil de la FST, avec mise au débat de tous les sujets importants. Mise en ligne des
documents, pour toute la communauté. Conseils de la FST publics !

Développement d’une identité commune Faculté des Sciences et Technologies

Que ce soit dans sa perception interne ou sa visibilité externe, nous cherchons à exploiter au mieux le potentiel fort
que représente une Faculté des Sciences et Technologies unique à LYON :

- Une importance particulière a été accordée aux partenariats internationaux et socio-économiques. Ainsi,
des commissions actives gèrent un budget annuel de plus de cent mille euros dans la transparence (soutien à
la venue d’étudiants étrangers dans les laboratoires, missions à l’étranger, événements, forums entreprises). Un
service « relations internationales »
a été mis en place permettant de constituer un guichet unique pour les
étudiants et enseignants-chercheurs de la FST.
- Diffusion scientifique grand public lors de la fête de la science, expositions. Développement de la visibilité
du secteur par un soutien aux colloques à hauteur de 15.000 euros par an.
- Organisation de journées scientifiques sur des thèmes pluridisciplinaires. La première édition a réuni une
centaine de participants sur le thème des systèmes complexes, la seconde portera sur le thème de l’énergie.
- Soutien à la mise en place d’outils de communications communs : site web homogène pour toute la FST et
ses départements, plaquettes, logos, annonces dans des revues spécialisées, salon de l’étudiant…
- Mise en relief de certaines structures dont l’identité est particulièrement pluridisciplinaire, comme l’IG2E ou la
plateforme de microscopie CTμ.
- Soutien transversal aux Licence Professionnelles et aide au financement de leur coordination commune.

Nous avons démontré que le développement de cette identité commune n’est pas incompatible avec l’intégrité et
l’autonomie de chaque discipline
, grâce à certains mécanismes volontaristes : départements fixés dans les statuts,
mise en place d’un collège des directeurs de départements, association des laboratoires aux départements, définition
des politiques de formation et de postes par les départements.

Nous poursuivrons notre travail de construction d’une cohérence du secteur sciences et d’un développement de la
pluridisciplinarité, en relation forte avec les départements disciplinaires
.

Respect de tous les personnels

Selon notre engagement, et en réponse à un pré requis cher à toute la communauté, la FST a été construite dans le
respect total de la proximité d’exercice des missions.

- Aucune personne n’a été déplacée sans son accord et sans une large concertation. De plus, tous les
personnels ont été rattachés à une structure de proximité (département, laboratoire, plateforme ou service
transversal).
- La commission des personnels s’est révélée être un lieu constructif et nouveau de discussion pour notre
secteur. Missionnée sur des questions délicates, mais incontournables (promotions, primes), elle a su être une
force de propositions élaborées dans la plus grande cordialité.
- Enfin, malgré les oppositions, le conseil de la FST a assumé une politique volontariste dans l’association
des personnels BIATSS
à la collégialité, et notamment au pilotage de commissions importantes de la FST.

La relation humaine restera au coeur de nos préoccupations, indépendamment des notions d’excellence, de
catégories, ou de rangs... Comme nous l’avons montré par le passé, chacun de nos élus se fera le relais des difficultés
et des projets de TOUS les personnels de la Faculté
.

Vision pluriannuelle

La considération d’une politique de façon pluriannuelle était également l’un de nos engagements forts, afin de sortir
de la compétition immédiate
entre les disciplines et, en conséquence, de l’affirmation du plus fort, néfaste sur le long
terme. Le Conseil de la Faculté a ainsi mandaté la production d’états des lieux complets et transparents sur lesquels
appuyer ses décisions. Par ailleurs, ses arbitrages se sont faits au regard de l’historique des campagnes.

- Campagnes d’emplois avec un bilan précis des redéploiements. Plusieurs indicateurs de sous-encadrement
pédagogique ont été définis et calculés
, qui ont convergé vers l’identification indiscutable de disciplines
clairement en déficit. Par ailleurs, une étude fine commencée en 2012 sur les forces BIATSS/ITA de chaque
unité est poursuivie en dialogue direct avec les directeurs d’unité.
- Campagnes d’investissement avec un bilan chiffré de la répartition cumulée des moyens pédagogiques
partagés. Environ un million d’euros par an ont été répartis ou priorisés par le Conseil.

D’autres états des lieux sont nécessaires à une politique pluriannuelle, la plus juste possible et la moins partisane
possible, en particulier sur la sécurité des installations, la vétusté des locaux et la répartition des forces.
Ce travail sera poursuivi.

Cohérence formation-recherche

La question de la relation entre formation et recherche est un paradoxe : si un consensus national de la communauté
académique la considère comme prioritaire, peu savent exactement quelle forme lui donner ni ce qu’elle recouvre.
Nous avons su assumer et décliner de façon volontariste cet aspect :

- Notre Faculté doit avoir un rôle d’animation scientifique, de diffusion, d’accompagnement et d’incitation
dans des domaines émergents ou se situant aux interfaces
, très fragiles dans le système français.
- Les directeurs d’unités de recherche doivent être associés au pilotage. Nous avons ainsi soutenu la
création du collège de la recherche dans nos statuts et cette structure doit prendre toute sa place.
- La politique d’emplois d’enseignants-chercheurs a placé au centre la question de la recherche :

  • En visant la réduction des heures complémentaires nuisibles aux carrières et aux laboratoires
    (renforcement du potentiel enseignant en mécanique (+30%), en GEP, en informatique, en biologie).
  • En restant attentif aux variations des forces de recherche au sein de chaque discipline.

Réussite en Licence et continuité Licence-Master

Il s’agit d’un enjeu majeur pour la Faculté. Plusieurs réunions de travail largement ouvertes ont déjà été organisées.
Nous sommes convaincus que les pistes solides passent par une compréhension fine des projets des étudiants, et par
un travail en partenariat avec nos collègues de l’IUT avec qui nous partageons les mêmes enjeux.

Bien sûr, ces résultats ne nous appartiennent pas !
Ils sont le fruit d’échanges constructifs, dans la cordialité et la confiance
entre les élus assidus du Conseil, de toutes listes confondues
.
Cette volonté commune est la condition nécessaire à la consolidation de notre Faculté.

Votez et faites voter pour des candidats qui s’engagent dans cet esprit !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.