Accueil > Conseils centraux > Conseil d’Administration > 2011 > 28 novembre 2011 (Exceptionnel) > Notes prises en réunion

Notes prises en réunion

mardi 29 novembre 2011

Notes prises en réunion CA exceptionnel du 28 novembre 2011

__

Point unique : projet IDEX IHE-LSE (Institut des Hautes Etudes de Lyon Saint-Etienne).

- IDEX déjà acceptés :

  • Paris Sorbonne
  • Strasbourg
  • Bordeaux

Il reste donc entre 4 et 7 places… Le projet Saclay devrait être réservé, donc il resterait 4 possibilités ; dont 2 parisiens probablement, également le projet marseillais. Ainsi, le projet de Lyon a une chance, en très forte concurrence avec notamment Toulouse et Grenoble. Il semble que Toulouse ait voté le principe de la fusion.

Le projet est porté par Jacques Samarut + Michel Lussault et JF Mornex.

Des GT ont préparé le projet, qui est toujours en cours de rédaction. La charte proposée les jours derniers n’a pas reçu l’accord du président LYON 1, qui a déjeuné avec le préfet dimanche 28 novembre (préfet + recteur + Henri Monteiss + Alain Meyrieu + Jacques Samarut + Michel Lussault). Le président a fait part des remarques et a obtenu des évolutions de la charte, sous la menace de ne pas voter le texte lors du CA du PRES.

Les membres du CA découvrent en séance la dernière version du texte, incluant les modifications liées à cette réunion.

Le président précise qu’il est INDISPENSABLE que le projet soit déposé, et donne lecture de la "nouvelle" charte.

Notamment, la notion de 10% de transfert de postes est supprimée, remplacé par "DES emplois […] dans la limite des engagements budgétaires annuels de chaque établissement […]". Jacques Samarut a fait avoir par une lettre au président qu’il était en désaccord avec cette modification.

  • Une discussion a lieu sur le fait que les autres établissements (LYON 2, ENS et EM) ont voté sur la version précédente de ce texte. Le représentant du Grand Lyon ne comprends pas pourquoi on ne vote pas le texte qui a été voté par les autres. Il rappelle que si on n’a pas l’IDEX, on aura moins de crédits et moins de visibilité - dans 10 ou 15 ans la place de LYON aura déclinée de façon irrémédiable. Il affirme que nous sommes face au "pari de Pascal" (SIC).
  • Que fait on de la position de Jacques Samarut ? Le président répond que le préfet soutient la version présentée par le président.
  • La FCS n’est pas personne morale ? Comment la FCS pourra-t-elle faire des contrats doctoraux de droit public ? Réponse du président : pas de souci, c’est le montage qui a été fait par tous les autres. C’est une décision politique qui a été validée par les services de l’Etat.
  • Les étudiants demandent des précisions sur le CA de l’IDEX, qui n’intègrera aucun étudiant. En l’état actuel, les étudiants INTER-ASSO annoncent qu’ils n’accepteront pas ce projet. Le représentant du grand-lyon (socialiste) dit que l’université ne peut pas continuer à vivre de façon coupée de son environnement socio-économique. L’iDEX a pour but de "déverser" l’excellence des écoles dans les universités.
    Le président ajoute la représentation des étudiants dans le CA de l’IDEX et dans le Sénat Académique.

Le président dit que nous sommes confrontés à une politique nationale INTRUSIVE dans le monde du supérieur et de la recherche. Il regrette que cette intrusion soit purement politique, et qu’en plus il s’agit d’une erreur pour ce qui est de la visibilité internationale. Néanmoins, il souhaite que nous répondions à cette "commande" politique, et que stratégiquement on ne peut pas faire autrement.

  • IDEX = occasion de se rapprocher tous ensemble, de renforcer l’unité des humanités et de la science, comme c’est le cas des plus grandes universités mondiales. En France, nous avons perdu cette unité. Il faut voter ce projet avec les modifications voulues par le président.
  • Quelques propositions de modification sont faites, le président ajoute les étudiants et les personnels BIATOSS dans le CA de l’IDEX. Cette modification est approuvée à l’unanimité.
  • Proposition de supprimer l’article 18, qui indique que la stratégie politique des UMR impliquée LABEX est définie au sein de l’IHE-LSE. Pas voté...
  • Il est rappelé qu’un vote du CA devra intervenir pour toute évolution ultérieure.

Interruption de séance.

  • le représentant du grand Lyon refuse de voter le texte sans le transfert de 10% des postes…. Ce qui relance la discussion. JF Mornex explique que dans les années écoulées, on met déjà plus de 10% de nos postes vacants dans les Labex. Bilan, le président remet les 10 % !!

Vote sur la charte dans ces conditions : 4 contre, 2 abstention, 15 pour

Donc accord de principe sur la participation telle que proposée dans le dossier : 4 contre - 2 abstention - 15 pour

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.