Navigation rapide

Accueil > Conseils centraux > Faculté des sciences et technologies > 15 novembre 2012 > Notes prises en réunion

Notes prises en réunion

vendredi 16 novembre 2012

Notes prises en Conseil FST du 15 novembre 2012

- 1) Approbation du CR du 11/10/12 : 1 abstention, le reste pour

- 2) Infos diverses :

  • Fabien a présenté la politique de postes de la FST.
    • Les conseils CEVU et CS ont apprécié les efforts de la FST sur les déqualifications BIATOSS.
    • La gouvernance a ensuite fait des modifications : la FST aura un retour de son potentiel EC et BIATOSS
    • Il y a une incertitude sur le profil de poste du GEP (suite à la lettre de l’équipe pédagogique du GEP lue lors de la dernière séance).
      • Le CEVU devrait finir par soutenir la classement de la FST qui est celui du département GEP.
      • S’adresser directement aux vice-présidents fragilise les demandes de postes de la FST : il faudrait éviter.
  • Le poste IE pour le PRABI est proposé au CA de l’université d’être redeployé en utilisant un poste ASI (le 3ème de la liste des postes de biologie).
    • Fabien a demandé que si le CA/CS veut attribuer le poste au PRABI par redéploiement des postes à l’intérieur du département de biologie, il
      faudrait respecter le classement du département de biologie en échangeant le 9ème poste avec le 10ème (PRABI) au lieu d’échanger
      le 3ème avec le 10ème.
  • On a aussi 2 requalifications qui ne sont pas proposées au CA par la gouvernance (ADT->TECH à l’INL et à l’ILM (officiellement pour une raison
    technique car le poste est cette année en détachement))
  • La FST est la seule composante à avoir fait des déqualifications. Les autres composantes et les services centraux ont fait des suppressions de postes
    (surtout dans l’entretien). Il y a aussi des créations de postes.
    6 postes supprimés (1 IUFM, 1 IUT, 1 Rockfeller, 3 services centraux) et 4 postes créés dans les services centraux dont 2 à la DIRPAT.
  • Pas d’info sur les postes 46.3
  • L’an prochain, les rencontres de la FST porteront sur la thématique de l’énergie.

- 3) Discussions sur les circonscriptions électorales :

  • Il y a un projet d’évolution de l’observatoire de Lyon (le CRAL) qui est une composante de Lyon 1 et qui est un OSU (Observatoire des Sciences de l’Univers).
    • Les OSU dépendent du département CNRS : INSU. Il y a 27 OSUs en France. Le département Sciences de la Terre et le laboratoire de géologie vont
      rejoindre l’OSU du CRAL.
    • Les statuts du nouvel OSU passeront au CA de l’Université en janvier 2013. Les prochaines élections du conseil de la FST sont en mars 2013.
    • Il faut faire évoluer les statuts de la FST : suppression du département Sciences de la Terre et modification des circonscriptions électorales.
  • Il n’y a pas d’informations officielles écrites pour le moment sur l’OSU disponibles à la FST.
    • Dans un premier temps, les EC astrophysiciens, les UE de licences et le parcours astrophysique du master de physique restent au département de physique de la FST.
    • Frédéric Fleury s’inquiète que le nouvel OSU demande des postes pour la FST avec un profil recherche OSU dans le dos de la physique.
      • Sonia Fleck pense que celà ne se passera pas.
      • Le CA de Lyon 1 doit poser ces questions lors de la discussion de janvier prochain.
  • Evolution des circonscriptions :
    • rappel des contraintes légales et de l’existant.
    • Circonscriptions actuelles
      • 1 : ScT-GEP-MECA
      • 2 : Math-Info
      • 3 : Physique-Chimie-Biologie
    • répartition des sièges actuelle
      • (Circ1-Circ2-Circ3)=(6-6-8)
    • Présentation des propositions après discussions avec les directeurs de département :
      • On ne change rien et on enlève ScT ([6-6]-8)
      • On ne change pas les circonscriptions et on réduit de 2 sièges la circonscription EC GEP-Méca-(ScT). ([4-6]-8)
      • on peut baisser 2 circonscriptions pour équilibrer (on enlève 2 à math-info) ([4-4]-8)
      • on baisse de 2 les 3 circonscriptions EC ([4-4]-6)
      • On fusionne 2 circonscriptions : on aurait GEP-Méca-Math-Info (10 sièges) et Bio-ChBch-Phy (10 sièges) ([10]-10)
      • On peut aussi faire une répartition 4-6-10 (en variante de la proposition 4-6-8) ([4-6]-10)
  • Débat entre les directeurs de départements sur la discussion du collège des directeurs du 9 novembre dernier
  • Sylvie : je ne suis pas favorable à réduire le nombre de conseillers
  • Etudiants : la répartition actuelle pour les étudiants leur convient.
  • Pour les EC : la question tourne autour de comment représenter tous les départements sans être trop disproportionné.
    • Christophe : si le projet de la FST est de faire exister toutes ses disciplines, la répartition des sièges doit permettre l’expression de chacun dans le conseil.
      Mais on peut, pour les grosses disciplines souhaiter avoir plus de places pour pouvoir représenter les sous-disciplines.
    • Discussion de savoir si le conseil doit faire un vote indicatif sur certains aspects des solutions. Samir estime que les circonscriptions
      doivent être définies par les départements.
    • Olivier D intervient en disant que l’on est dans un processus d’échange : il est bon que le conseil puisse donner un avis sur ses préférences afin
      que les départements soient informés des penchants du conseil.
    • Les points de blocage qui ressortent de la discussion :
      • Les petits départements ne veulent pas 2 circonscriptions
      • Les plus gros départements et en particulier la biologie, ne veulent pas que le nombre de conseillers par départements soient inférieur pour les gros que pour les petits (exemple pour 4-6-8, math peut avoir 3 représentants alors que bio en a moins (8/3=2.67))
    • Le conseil penche plutôt pour 4-6-8 ou 4-6-10.

- 4) Salle d’enseignement de la FST :

  • Faire le point sur ce qui est propre aux départements.
    • Christophe Bruel fait le point :
      • La question de départ concernait aux interrogations sur des salles de TD qui seraient réservées aux départements et non commune à la FST.
      • La direction de la FST a visité les locaux d’enseignements de la FST avec les directeurs-trices de départements et/ou les responsables de plateformes pédagogiques concerné-e-s. La visite a permis aussi de prendre connaissance des besoins de réfection/remise en état de certaines de ces salles.
      • Pour les salles de TD, il y a très peu de salles utilisées exclusivement par un département. Il apparaît un besoin de dédier des salles pour certains groupement de formations.
      • Bilan des salles de TP (qui ne peuvent en général pas être mutualisées au niveau de la FST pour utilisation mutli-département).
      • Un état des salles et des besoins de renovation a été établi. Les départements les plus critiques question sécurité (normes électriques)
        et environnement des étudiants : biologie, chimie-biochimie et GEP.
      • Au niveau de la gouvernance, il a été constaté que pour les salles de TD mutualisées au niveau de la DEVU, il n’y a aucune instance à l’université en charge de l’entretien de ces salles. Il y a un vide organisationnel à ce niveau là.
      • Il faudrait envisager des salles d’enseignement avec un peu de personnalisation des disciplines pour favoriser le développement d’un sentiment d’appartenance des étudiants à leurs études.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.