Accueil > Tribune libre > Vie de l’université > Un conseil d’administration de fermeture

Un conseil d’administration de fermeture

mardi 5 juin 2012

Depuis son élection, si l’on prend le temps de se retourner sur les premières décisions du nouveau conseil d’administration, force est de constater qu’il a jusqu’à présent donné des signes de fermeture plus que d’ouverture.

Le 20 mars, l’ordre du jour portait sur la nomination des personnalités extérieures. Malgré les demandes répétées et conjointes de différents élus, aussi bien des personnels que des étudiants, la liste majoritaire (ISTS) ainsi que le président ont refusé la désignation de représentants des organisations syndicales patronales et de salariés. A ces représentants, pourtant prévu par l’article 719.3 du code de l’éducation, ils ont préféré des personnalités extérieures, désignées donc à titre individuel.

La discussion sur les nouveaux statuts de notre université, fut une nouvelle fois l’occasion de constater cette volonté d’une gouvernance resserrée qui conduit facilement à l’exclusion.

  • Ainsi pour l’article 9, qui traite des personnalités invités aux séances du conseil d’administration, la proposition faite par le Groupe de Travail Structure (groupe de travail du CA avec des représentants des composantes et des services communs) était de maintenir l’invitation systématique aux séances du conseil des directeurs de composantes et de services communs dans l’objectif d’une meilleure circulation de l’information. Malgré cet avis du GTS, la liste ISTS a majoritairement voté une modification qui n’autorise l’invitation des directeurs qu’à la condition qu’un point de l’ordre du jour les concerne. Le président a jugé que le résultat du vote (12 contre 10) nécessitait de trouver une disposition intermédiaire et à indiquer que son interprétation était que l’ordre du jour concerne toujours les directeurs sauf conditions exceptionnelles.

S’il est donc nécessaire d’attendre pour savoir l’application qui sera finalement faite de cet article, la teneur de la discussion a clairement reflété une volonté de tenir à distance du CA les directeurs de composantes et de services communs ainsi que le peu de cas qui est fait du travail réalisé par les membres du GTS…

  • Dans cette même séance du 29 mai, le CA s’est penché sur une proposition de modification de l’article 37 sur les Vice-Présidents des conseils centraux. C’est le groupe IDDE qui avait porté cette proposition de modification, initialement impulsée par le président Bonmartin, et qui consiste à intégrer les enseignants (PRAG et PRCE) à la gouvernance en leur donnant la possibilité d’être Vice-Président du CA ou du CEVU. Là encore, le GTS s’était prononcé à une très large majorité pour ouvrir la possibilité à tous, enseignants, enseignants-chercheurs et chercheurs, de candidater aux responsabilités de VP des conseils centraux, en faisant confiance à la sagesse des conseillers pour sélectionner la candidature la plus pertinente. La liste majoritaire au CA, ne s’est pas contentée de maintenir la porte fermée aux enseignants, mais a aussi décidé de la refermer aux chercheurs, ne laissant la Vice-Présidence des 3 conseils qu’aux seuls enseignants-chercheurs ! Non seulement nos 300 collègues enseignants ne pourront toujours pas candidater à la Vice-Présidence des conseils, mais ce sont maintenant tous les chercheurs des EPST qui se trouvent également écartés ! (Il convient toutefois d’ajouter qu’une petite avancée a été obtenue en permettant aux enseignants d’être VP délégué au CEVU...)

On ne peut qu’être inquiet quand un Conseil d’Administration nouvellement élu donne d’emblée de tels signaux en ne respectant pas le travail de ses propres commissions et en pratiquant une politique de fermeture plutôt que d’ouverture. Notre université n’a pas besoin d’une gouvernance resserrée et refermée mais a au contraire besoin de mobiliser toutes les énergies à l’entrée d’une période que l’on devine difficile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.