Navigation rapide

Accueil > Conseils centraux > Conseil d’Administration > 2012 > 20 mars 2012 > Notes prises en CA - 20/03/2012

Notes prises en CA - 20/03/2012

mardi 20 mars 2012

Ces notes ont été prises en réunion, elles ne constituent pas un compte-rendu officiel. Leur objectif est d’informer le plus largement et rapidement possible de la teneur des débats.

Les compte rendus officiels sont consultables à l’adresse suivante :
Intranet UCBL - identification requise

Seul point de l’ordre du jour, approbation de la liste des personnalités extérieures.

2 à 3 proposées par les collectivités territoriales dont une de la région.

5 à 6 nommées par le président après approbation du CA.

Proposition :

- Région RA
- Grand Lyon

- Alain Merieux
- Dominique Bouvier (pharmacienne, industrie cosmétique, présidence Centre Européen
de Dermatologie, interactions avec ISPB)
- Alain Collombet : DG adjoint des HCL, ancien administrateur.
- Alain Fontaine : ancien DRCE2 du CNRS, Directeur fondation Grenobloise Nanosciences
- Jean-Claude Fontenille : SCREG, directeur national, implication par la présidence de IUT Lyon
- Jacques Flour : ancien administrateur, ingénieur biomédical, a été président IUT B, retraité,
très assidu dans les conseils.

Discussion

C. Gerbaud : pas de représentants du CROUS ? Gros partenaire public de nos établissements, regard
transversal sur les établissements de l’académie (perspectives IDEX...).
Réponse : aurait apprécié qu’il soit présent mais déjà choisi au CEVU en titulaire.

X. Martin : réflexion personnes trop marquées santé, Merieux locomotive mais ne pourra assiter
à tous nos conseils. Pourquoi pas plus apparaître le monde de l’entreprise par représentant
du MEDEF ou autre, besoin de relais dans ces syndicats. Pôle de compétitivité, pourquoi pas là ?
Monsieur Millet, plasturgie, disponible et mandaté par MEDEF.
Réponse : n’a pas voulu contacter les syndicats du patronat pour avoir la même attitude vis à vis
des autres syndicats.

OD : Remarque, les personnalités proposées le sont uniquement au titre de l’alinéa 2 de l’article
719.3, c’est dommage, ouverture sur l’extérieure biaisée. proposition d’un représentant syndical salarié, associé à un représentant syndical patronal.

D. Bourgeois : d’après les textes ce n’est pas obligatoire...
Réponse : les extérieurs, à l’exception de Flour sont peu présents. Personnages Merieux et Fontaine
à part. Pour les autres, feront avancer en étant présent.

X. Martin : Boiron très absent, était là à quel titre. MEDEF a des commissions sur nos thématiques.

O. Aubailly : reçu la liste le matin, c’est trop court, besoin d’un délai de réflexion car cela
aura du poids sur les décisions de l’université. Merieux déjà au CA du PRES. Que des représentants
de grand groupe industriel, que devient l’université en tant que service public. Inquiétude.
Réponse : assume, liste prête que hier. Merieux : déjà au PRES. Président a demandé au bureau du PRES
la représentation de Lyon 1 à la proportionnelle, défendu par Merieux.

Gilly : retour sur le PRES. Lyon 1 a infléchi ses déclarations sur le PRES pour que Lyon 1 pèse dans
les décisions en fonction de sa dimension.

D. Amans : pas persuadé qu’un mandaté par syndicat soit pertinent. On a déjà des représentants du monde
socioéconomique.

H. Ben-Hadid : sont tous dignes de siéger avec nous. C’est le président qui propose. Seul Flour a été présent
dans le dernier conseil. Le travail se fait surtout dans les commissions et autres conseils,
pas vraiment en CA.

OD : réponse D. Bourgeois, c’est l’article 719.3 qui fixe les extérieurs, pour le CA il y a dérogation avec Au moins un chef d’entreprise mais l’esprit reste celui de l’article 719.3. La liste proposée introduit un biais dans l’ouverture si uniquement des personnalités à titre individuel
qui sont également des chefs d’entreprise.

O. Aubailly : manque de contre-poids sur la représentation du monde socio-économique. On remet
pas en cause la personne elle-même mais le message qu’elle véhicule et le CA doit aussi prendre des
décisions, exemple de l’IDEX...

X. Martin : les noms donnés sont très bien. On serait content que le monde économique s’intéresse à
l’univ, car nos étudiants vont y aller. On a besoin de représentants des entreprises, pourquoi pas
la chambre de commerce ?

Maxime (étudiant) : manque cruellement du secteur public, pourquoi pas le CROUS ?

D. Amans : type de sujet à traiter en CA ? On traitera de formation et de production de connaissances,
ne voit pas l’apport d’un représentant d’un syndicat extérieur à l’université. Si besoin spécifique,
alors convention avec des branches, pas besoin qu’ils soient là en CA. Quel est leur apport réel ?

F. FLeury : assiduité est importante, que les votes s’expriment en connaissance de cause, doivent
connaître le monde universitaire et suivre les délibérations du CA. Equilibre difficile à faire sur
6 membres. La CCI intervient par exemple ailleurs. Le monde de l’entreprise doit être représenté
dans l’université.

O. Aubailly : ouverture sur l’entreprise est nécessaire. En revanche, nos étudiants seront des futurs
employés et salariés, ce monde doit être représenté à l’université. On pourrait consulter CCI ou
autre pour une désignation de quelqu’un qui sera assidu. Qui finance la recherche et l’ES dans quel
but ?

E. Peyrol : il y a d’autres lieux pour discuter avec les représentants patronaux ou salariés et CROUS.

S. Perrel : certaines personnalités sont absentes mais donnent toujours procuration... L’assiduité est un pari sur l’avenir.

C. Gerbaud : Mr Lambert à été nommé sur Paris mais a ensuite toujours donné procuration.
Réponse : les liens avec le CROUS existent et sont forts.

Gilly : personne choisies pour leur soutien à Lyon1 dans les dossiers qui vont venir, notamment idex...
Syndicats de l’univ. connaissent mieux l’univ que ceux du privé.

OD : le CA vote des questions de politique importante, notamment l’IDEX à venir. Nous avons pris position pendant la campagne, voilà 8 extérieurs qui vont voter avec nous et dont on ne connaît par les positions personnelles sur l’IDEX ?

Gilly : collectivités : clairement pour, déjà démontrée lors des CA précédents.
Les "excellents" aussi. Pense que ces personnalités, à titre
personnel soutiendront Lyon 1, savent que Lyon 1 est important dans le paysage, veulent
certainement bouger le périmètre mais sont conscients de la limite des grandes structures.
Gilly pas d’accord sur l’aspect grand établissement.

O. Aubailly : Merieux au CA du PRES, vote là pour l’IDEX, il votera pareil à Lyon 1.
Réponse : a dit en bureau du PRES que gigantisme n’est pas souhaitable. A soutenu le président.


Demande d’une suspension de séance de 5 minutes par O. Aubailly.


Vote sur la liste initialement proposée par le président :

POUR : 11

CONTRE : 9

ABSTENTION : 2

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.