Accueil > Conseils centraux > Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire 2008-2014 > 5 avril 2011 > CR CEVU 05/04/2011

CR CEVU 05/04/2011

mardi 5 avril 2011

Informations générales

Partie A

Point I - Bilan de la formation REUSSIR
- Objectif : lutter contre l’échec par la réorientation et/ou le soutien scientifique
- Très peu de formation universitaire de ce type en France, beaucoup d’étudiants viennent d’une autre académie
- Parcours AUP : candidats bacheliers (30% S, 20% ES, 8% L, 20% en STI, ...), environ 90 étudiants
— Pour une entrée en L1 ou à l’IUT l’année suivante, parfois en février mais rare
— 1/4 intègrent une licence scientifique, 1/4 en DUT scientifique
- Parcours S2S et S2D (printemps) : étudiants issus du S1 de la licence ou de l’IUT
— S2S : soutien scientifique
— S2D : vers une réorientation
— environ 60 étudiants dans chacun des deux parcours
- Une AEU est délivrée aux étudiants qui réussissent (environ 70%)

Point II - Charte Etudes et Sport de Haut Niveau (ce point est retiré de l’ordre du jour)

Point III - PACES : critères d’affectation des primo-entrants
- Critères d’admission à la PACES sur Admission Post Bac
- Problème : l’UCBL attire beaucoup plus les étudiants de la région que Grenoble + transparence dans l’affectation entre les deux UFR de Santé
- Solution :
— Affectation de droit pour lycéens de l’académie et lycéens français de l’étranger
— Procédure dérogatoire pour les autres
— Tout candidat ayant répondu « oui définitif » à une proposition d’admission en PACES à Lyon1 aura accès à une application informatique (web) d’expression de vœux d’affectation
— Si le vœu n°1 du candidat est Lyon Sud : le candidat est automatiquement affecté à Lyon Sud
— Si le vœu n°2 du candidat est Lyon Est : l’affectation est faite en fonction du code postal du lieu de résidence saisi dans APB comme suit
— Zone de recrutement n°1 (Ain, Rhône, Isère) : Toutes les communes de l’Ain sont affectées à Lyon Est. Les communes du Rhône et de l’Isère sont affectées à Lyon Est ou Lyon Sud conformément aux tableaux joints en annexes (annexes 1 et 2). Au sein du département du Rhône, certains arrondissements de Lyon et certaines communes sont intégrés (classés) dans une zone dite « tampon » (annexe 3) afin que les candidats concernés soient préférentiellement réaffectés dans la composante déficitaire dans l’hypothèse où l’affectation automatique des candidats ne correspond pas aux capacités d’accueil des deux UFR.
— Zone de recrutement n°2 : Les départements de la Haute Savoie et de la Saône et Loire sont affectés à Lyon Est. Les départements de l’Ardèche, de la Drôme et de la Savoie sont affectés à Lyon Sud.
— Tous les candidats hors zone de recrutement 1 et 2 seront affectés manuellement à Lyon Est ou à Lyon Sud en fonction des places disponibles.

Point IV - Compte-rendu de la commission pédagogique IFSI
- Une commission paritaire universitaires/membres des écoles
- La commission pédagogique a pour mission de valider chaque semestre le contenu universitaire de la formation et d’en évaluer les résultats. Il ne s’agit pas d’une évaluation individuelle des étudiants ni des enseignants mais bien d’une évaluation de la qualité du contenu des enseignements dans le cadre des UE contributives.
- Validation du contenu pédagogique des enseignements universitaires : les écoles préparent les maquettes qui devront être validées par les universités
- L’avis du CEVU de chacune des trois universités sera sollicité sur les modalités d’évaluation des enseignements.
- Habilitation des enseignants : les enseignants doivent avoir au minimum un niveau bac + 3, que leur exercice professionnel et leurs compétences doivent être en conformité avec le contenu de leur enseignement. Les universitaires (PU-PH, MCU-PH, Maîtres de conférences, ATER) sont validés à priori à condition que leur domaine d’enseignement soit adapté aux cours dispensés. Les PH et formateurs seront validés sur dossier, selon leur domaine de compétences et d’exercice en cours. Les internes et les formateurs de niveau supérieur ou égal à bac + 3 pourront également être habilités dans leur domaine de compétence.

Point V - Tranche FSDIE et compte-rendu du GTVE du 30 mars 2011

Point VI - Bilan formation : comité de suivi LMD ; habilitations des diplômes
- La négociation avec la DGESIP est finie, passage au CNSER en mai ou juin

Point VII - Appel d’offres pour le Plan licence 2011
- Projet de budget pour 2011
- Dotation ministérielle de 3 327 955 euros + reprise de crédits... = 3 400 000 euros environ
- Dépenses :
— 500 000 euros pour crédits pédagogiques
— 896 000 euros mesures indemnitaires (PRP + HRS)
— 450 000 euros Heures comp Plan licence
— 170 000 euros Budget CLIPE (salaire, HRS, fonctionnement)
— 60 000 euros plateforme Pro-Clipe
— 156 700 euros Plateformes reliquats 2010
— 115 935 euros - 52 000 financés par la FST pour 20 ACE (moniteurs)
— 600 000 euros Plateformes pédagogiques
— 80 000 euros Tutorat
— C2i, ...
— resteraient 300 000 euros pour un appel à projets
- Proposition de critères prioritaires pour les plateformes (le même que l’année dernière)
— plateformes destinées à des enseignements de L1 et L2
— enseignements à caractère innovant
— nombres d’heures/étudiant d’utilisation de la plateforme
- mais proposition d’ajouter la possibilité de financer la mise en sécurité de locaux ou plateformes (travaux)
- Proposition pour appel à projets
— langues, documentation, innovations pédagogiques et TICE, actions vers les lycées, actions de lutte contre le décrochage, tests de positionnement, actions en faveur des meilleurs étudiants, passerelles licence vers DUT...
- Calendrier
— un courrier va partir aux composantes et aux services pour lancer l’appel d’offres
— les premiers projets pourraient être validés au CEVU de début juin après examen par le comité de suivi LMD

Point VIII - Insertion professionnelle
- Enquête ministérielle STAPRO pour l’année 2009-2010
— hors secteur santé, IUFM et formation continue
— A partir d’APOGEE sauf pour STAPS, IUT et informatique
— 6905 étudiants ont fait un stage soit 51,3% (44% l’année dernière) dont 7% à l’étranger
— 58% pour une durée supérieur à 2 mois
—  % étudiants ayant fait un stage : 96% L3 Pro, 1% en L1, 21% en L2, 41% en L3, 72% en M1, 78% en M2, 80% en formation d’ingénieurs (moyenne sur les trois ans), 99% en DUT 2
— 370 étudiants ont fait plus d’un stage
— Plus tard, toutes ces informations seront dans le portail Ipro
- Portail Ipro
— Mise en service à la rentrée 2011, phase de développement et tests
— Nouvelles fonctionnalités : Pour les étudiants : consulter offres de stage, déposer un CV, évolution des conventions de stage, ... Pour les équipes pédago et les scolarités : collecter les offres de stages, faciliter la mise en oeuvre des conventions de stage, outils de suivi du stagiaire, gestion des contacts entreprises et diplômés, gestion des anciens, statistiques, ... Pour les entreprises : dépôt de stages, accès à l’annuaire des anciens, ... Pour les anciens : annuaire, mise à jour des données, déposer des offres, des CV, des offres d’emploi, réponses aux enquêtes de suivi d’insertion, ...

Questions diverses
- Une question concernant les certifications pour les masters métiers enseignements : certifications en langue niveau B2 et C2I2E vont devenir obligatoires
- Qui fait passer les certifications ?
— Langue : Lyon 1 va demander à être centre de certification pour le CLES
— C2I2E : l’IUFM de Lyon est pilote pour la mise en oeuvre d’un logiciel qui valide les compétences du C2I2E. L’IUFM va demander l’autorisation de délivrer la certification pour toutes les universités de l’académie
- Les moyens ?
— pour le CLES : 110 euros par étudiants soit 50 000 euros financés par l’UCBL
— pour le C2I2E : ?

Partie B

Point I - Calendriers

Point II - Diplômes d’université

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.