Accueil > Conseils centraux > Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire 2008-2014 > 5 octobre 2010 > CR CEVU 05/10/2010

CR CEVU 05/10/2010

mercredi 6 octobre 2010

Partie A

Informations diverses
- Doctorants avec ACE (ex-moniteurs) : 77 doctorants de 1ère années de thèse + 28 doctorants en 2ème année ou avec bourses non-MERT (Région, CNRS, ANR…)
- Projet d’établissement : un doc de travail de 20 pages sera examiné par un CA exceptionnel le 20/10 (la lettre d’orientation du Ministère n’est toujours pas arrivée…)
- AOs grand emprunt/initiative d’excellence (7,7 G€ non-consommables : — l’AO a été publié (cf. AG du président d’hier. Le PRESS définira la procédure dans les jours qui viennent.
— D.S. évoque en quelques lignes la nature et le périmètre d’une I.E. (cohérence géographique, excellence multi-disciplinaire, formation innovante…).
— Remise initiale en 12/2010, puis définitive en 03/2011 ; fin du processus à l’automne 2011
— Philippe Lalle est chargé par le PRES de coordonner les demandes de Lyon 1 en matière de formation
— Il est par exemple possible de proposer des "masters d’excellence" qui serait demander à l’habilitation en 2013 (mi-parcours)
- Plan de travail du Comité de Suivi LMD : MCC (traitées), régulation des inscriptions des étudiants (spécialités successives dans la même mention, doubles diplômes…), validations des études suivies à l’étranger, passerelles licences-DUT

* Point I - Commission évaluation : composition et missions
- Renouvellement de la commission d’évaluation des enseignements
- Il s’agit de valider les activités du service iCAP (état des lieux de l’évaluation, récemment charte des évaluations, procédures des évaluations, portail des évaluations)
- Nécessité d’impliquer des responsables d’évaluation dans chaque composante/département
- Objectif de la nouvelle commission :
— Proposition d’un projet global d’évaluation pour l’UCBL
— Analyse globale du bilan des évaluations
- Nouvelle composition :
— Les responsables d’évaluation dans les composantes/départements (un peu moins de vingt personnes)
— VP CEVU délégué à la pédagogie
— 1 représentant BIATOSS
— 4 représentants étudiants (2 sciences, 2 santé)
— Responsable des évaluations du service iCAP
— Personnalité(s) extérieure(s) au sein d’organismes connus pour l’intérêt porté à l’évaluation des enseignements
- Remarque Ph. Lalle : la prochaine maquette formation (2015-2018) sera évaluée sur le bilan 2009-2012 ; on a déjà « 1 an de retard » sur l’acquisition de données d’évaluation…

* Point II - Habilitation des diplômes : offre de formation modifiée suite aux rapports de l’AERES
- Liste des modifications apportées par les différentes mentions de L & M suites aux commentaires de l’AERES (notamment réponses face aux Mentions & spécialités classées B ou C par l’AERES).
- Licence
— Manque la licence portée par l’ISTR
— Peu de modifications car les évaluations étaient globalement bonnes
— Mention GEGP (notée B) : ajout d’un stage + aide aux étudiants en difficulté
— Mention MASS (notée B) : problème concernant le taux de réussites ; ajout de dispositifs d’aide à la réussite
- Master
— Tous les responsables de Master avec une spécialité C ou deux spécialités B ont été reçus par D. Simon et P. Lalle
— Master Biochimie : reçu trop tard, prochain CEVU
— Master de Chimie (une seule spécialité classée B) : prises en compte de quelques recommandations
— Master Ecosciences (une spécialité C) : flux très faible ; la spécialité est supprimée et remplacée par un parcours
— Master Electronique EEAP (une seule spécialité B) : modifications mineures
— Master Environnement et risques industriels et urbains : très peu de modifications
— Master HPDS (deux spécialités B) : adossement trop faible, flux faible, peu de relations internationales, manque de coordination dans la cohabilitation ; harmonisation des UE sur les différents sites, publicité accrue pour attirer plus d’étudiants en M1 ; mise en avant de la professionnalisation
— Master Ingénierie pour la santé (une spécialité C) : la spécialité C est supprimée pour être intégrée autrement dans le master Santé publique
— Master Matériaux : pas de correction
— Master MAIM (une spécialité B) : la spécialité pro notée B va faire appel à plus de professionnels
— Master MEGA (6 spécialités A, 3 spécialités B) : mutualisation d’UE et changements de certaines UEs dans les deux spécialités de génie civil
— Master Physiologie et Neurosciences (1 spécialité B et une C) : la rédaction du dossier pour la spécialité C a été mal rédigé ; il est maintenant bien rédigé
— Master Physique (une C et une B) : ré-aménagements importants, fusion de deux spécialités et mutualisation, la spécialité notée C (nucléaire) a été également entièrement revue
— Master Santé publique (deux B et un C) : la spécialité C fusionne avec la spécialité C qui était dans la mention ingénierie du médicament
— Master Sciences de la terre : très peu de modifications
— Master Ingénierie du risque : très peu de modifications
— Master STAPS : peu de modifications
— Master Informatique : reçu trop tard, prochain CEVU
— M1 recherche bio-médicale : parcours proposé aux étudiants de santé avant d’intégrer 7 ou 8 mentions de M2 ; critiques de l’AERES portant sur un ensemble d’UE sans cohérence - recentrage sur 2 mentions de M2 (Biochimie et Ingénierie du médicament) mais il reste des problèmes qui seront rediscutés lors du prochain CEVU
— Spécialités CCI et CCS : pas de modification
— Master Sciences de la ré-adaptation : prochain CEVU
- Calendrier pour la suite :
— Les maquettes vont être envoyées à la DGESIP, et après ?
— On ne sait pas si une nouvelle expertise aura lieu. On peut attendre un retour ( !), mais pas de navette.
— Le passage au CNESSER (avis consultatif) est probable pour la fin Juin
— Le retour définitif n’est pas attendu avant l’automne 2011, on ouvrira les maquettes avant leur validation finale…

* Point III - Licence professionnelle : "Ecoconception et matières plastiques"
o diaporama de présentation
- L.P. en alternance sous contrat d’apprentissage proposée à l’ouverture pour Septembre 2013.
- Projet déjà proposé au Dpt. Chimie et à la FST.
- Manque d’une formation en éco-conception à Bac+3 en Rhône-Alpes compte tenu du marché.
- Adopté à l’unanimité modulo quelques modifications formelles dans le découpage des Crédits

* Point IV - Compte-rendu du GTVE du 28 septembre 2010

* Point V - 7ème tranche FSDIE

* Point VI - Perspectives pour l’IUFM

- Intervention en réponse à une demande du CA dans le cadre de l’examen du Budget (constat du baisse du nombre d’étudiants inscrit à l’IUFM : quel devenir pour les enseignants de l’IUFM ?).
- Le CA souhaite que l’IUFM augmente très sensiblement sa contribution dans les autres composantes de l’université et fixe cet objectif à 8.000 heures (soit 10% du volume d’heures constatées en 2009/2010 )
- Bilan chiffré impossible à établir en l’état (maquettes en cours non modélisées, Services prévisionnels impossibles à établir, niveau global de sur-/sous-service des enseignants IUFM impossible à préciser en l’état…).
- L’IUFM va intervenir (pour l’instant les volumes d’heures n’ont pas pu être chiffrés) :
— au sein des trois mentions de master dont l’IUFM a la responsabilité et qui accueillent 1095 étudiants ;
— dans les deux formations de masters ouvertes à la rentrée à l’UCBL : Parcours Enseignement, Apprentissage et Diffusion des Mathématiques (FST) et Spécialité Éducation Physique et Sportive de l’Enseignement Secondaire (UFR STAPS) ;
— à hauteur conséquente, au sein des spécialités du Master Métiers de l’Éducation Scolaire, de la Formation et de la Culture ouvertes en cohabilitation à Lyon 2, Lyon 3 et à l’Université Jean Monnet ;
— au sein de la quarantaine de parcours ouverts dans les autres universités de l’académie pour la formation des enseignants du 2nd degré (Mathématiques, Sciences Physiques et Chimiques, Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers, EPS, Langues, Arts plastiques, Musique, Lettres, Histoire-Géographie, Sciences Économiques et Sociales, Économie-Gestion, Documentation) ;
— et comme par le passé dans des formations (licences et masters) non dédiées à la formation des enseignants des universités partenaires
— formation continue des fonctionnaires stagiaires ;
— formation continue des nouveaux titulaires (T1 et T2) ;
— formation continue des stagiaires en situation, lauréats des concours internes du 2nd degré ;
— ainsi qu’aux actions des Plans académiques et départementaux de formation continue.

* Point VII - Dispositifs pour les stages non obligatoires
- Nouveau décret du 25/10/2010 concernant les stages non obligatoires avec 3 types de stages décrits
— pour se ré-orienter
— pour bénéficier d’une insertion professionnelle
— pour combler une période de césure de l’étudiant
- Le troisième type est pour l’instant laissé de côté
- Après sollicitation des Services juridiques, proposition de créer 2 AEUs accessibles à tous les étudiants inscrits en Formation Initiale (diplôme national ou d’Université), sans frais d’inscription supplémentaire, après accord par le SOIE et/ou du responsable formation de la composante de rattachement.
— AEU stage volontaire réorientation pilotée par le SOIE
— AEU stage volontaire insertion professionelle pilotée par chaque composante
- Plusieurs inscriptions possibles pour la même année universitaire, à hauteur de 6 mois maximum.
- Même organisation administrative du stage que pour un obligatoire (convention de stage).
- Le stage doit donner lieu à une évaluation (avec jury), puisqu’il y a attestation à la clef. Proposition d’un jury de 3 personnes min. par composante.
- Cette AEU ne figurera pas sur le suppléant au diplôme
- Un module SPIRAL est associé à chaque AEU pour aider l’étudiant à valoriser son stage et pour qu’il puisse rendre le bilan de stage et la grille d’auto-évaluation nécessaires à la validation de l’AEU ainsi que la grille d’évaluation de l’entreprise

* Point VIII - Bilan d’activité de la Médecine préventive universitaire et évolution des statuts

* Point IX - Evolution de la charte des examens
- Dernier GTVE : Problème des convocations des 2ndes session : qu’en est-il des délais & affichages règlementaires ??? Est-il possible d’homogénéiser les pratiques entre Science, IUT et Santé à Lyon 1.
- Discussion « technique » autour de la possibilité de publier individuellement sur spiral ou sur le portail étudiant les résultats détaillés des étudiants (sachant que la publication de listes avec notes est interdite). En revanche on peut légalement publier sur internet des listes d’admis (mais pas de collés). La question implique iCAP, la DSI et APOGEE
- Un GT a été mis en place.

* Point X - Bilan du Plan Licence 2009/2010
- Reporté au prochain CEVU

Questions diverses
Les membres du CNU ainsi que les titulaires d’une PES demandent à convertir leur prime en décharge de service. Cela a déjà été refusé aux membres du CoNRS. Avis négatif sur ce point.

Partie B

* Point I - Modalités de contrôle des connaissances

* Point II - Conventions

* Point III - Tarifs

* Point IV - Composition de la commission Langues-vivantes-CLES

* Point V - Créations d’UE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.